Le point de vue de la Taupe

Que se passe-t-il? Dans quel monde sommes nous?

Le 16 mars était la date prévue pour que je sorte de ma galerie afin de retrouver la campagne et l’air pur de nos montagnes et je me réveillais de mon hibernation. Quelle ne fut pas ma stupéfaction de constater que mes congénères, craintives, ne voulaient s’extraire de leur terrier. Les sages nous intimaient de rester chez nous et de voir le moins de monde possible, Les prédicateurs avaient tout mis en place pour le rendement de l’entreprise soit conserver par le travail de notre collectivité depuis son domicile. Il fallait protéger ses parents et ses voisins, féliciter le personnel soignant, soutenir et remercier le personnel des supermarchés qui étaient moins bien nantis derrière les plexiglas qui cernent leur caisse, alors que nous sommes tranquille chez nous à faire comme si nous étions au boulot, avec les collègues en moins..

Ce n’était déjà pas facile de s’adapter à cette nouvelle vie. Mais quel n’a pas été le choc, lorsque nous avons compris que tout avait été mis en place pour que nous travaillions, mais que toutes activités ludiques, parmi lesquelles tous les sports d’équipes, les cinémas, les théâtres et autres concerts ne pouvaient plus exister.

Il ne servait à rien de se lamenter et il fallait très vite retranscrire ses schémas sur la vie de notre société. SI nous aspirions à organiser notre soirée et passer d’agréables moments entre amis, lors du Giron de la Morges,ou de notre course annuelle à la découverte d’une belle région de notre pays, il a fallu se faire une raison. Il n’est pour le moment plus possible de mettre en place de tels projets. Nous sommes obligé de continuer à les rêver en gardant le secret espoir d’un jour à nouveau les réaliser

Nous conservons notre foi et remercions notre directrice Elodie pour son implication. Elle nous enregistre par voix des séances de répétitions que nous exerçons chacun chez soi. En plus que ses séances de travail, elle a mis au point les fichiers afin que la moitié des morceaux qui vous seront présentés en 2021 soit déjà gravée sur des CD ou téléchargée sur des supports MP3, mais pour que chacun de nous puisse pratiquer son art avec plaisir, même si le point d’orgue d’une saison de répétition n’aura pas lieu cette année 2020. Il n’est pas toujours simple de se motiver chacun dans son salon. Il a même été dit que certaines s’étaient retrouvées à quatre pour répéter. Gageons que la pratique de leur loisir de cette manière les a aidées à mieux passer cette période étrange et difficile..

Par certains petits gestes solidaires, il est possible de faire vivre la société. Même si les objectifs fixés fin janvier ne seront pas atteints à la fin de l’année, il est important pour tous les êtres humains qui composent notre Choeur mixte l’Avenir d’en rester un membre. Il y a une multitudes de façons de la faire continuer de vivre. Chacun ne doit pas réaliser les supports audio pour permettre les répétitions confinées, mais chacun peu prendre son téléphone et prendre des nouvelles de son camarade de voix qu’il n’a pas revu depuis plusieurs semaines. Chacun agit solidairement en réglant sa cotisation 2020, car même si les concerts n’auront pas lieu, la société continue de vivre et l’argent reste le nerf de la guerre.

Nous ne faisons pas une saison morte, mais une saison autrement. Nous restons solidaires les uns des autres et de notre société !

Plus que jamais, à bientôt pour de nouvelles aventures

La Taupe